AGENT DE FLEURISSEMENT LE DIPLOME !

EN SAVOIR PLUS
L’évolution du fleurissement vers un fleurissement durable

 

L’évolution du fleurissement vers un fleurissement durable

L’emploi des plantes vivaces dans le fleurissement des communes à beaucoup évolué ces dernières années dans le type de fleurissement.

Le fleurissement il y encore quelques années était synonyme de massifs de saison estival ou hivernal et printanier à base de bisannuelle et de plantes bulbeuses.

L’ attraction est assurée en massif de saison puisque nous trouverons des fleurs dites annuelles qui ont déjà été sélectionnées par les horticulteurs pour durer la belle saison de mai-juin jusque mi-fin octobre.

Aussi, remplacer l’ensemble des massifs de saisons par des massifs de plantes pérennes est possible mais risqué en terme d’image.

L’objectif avoué d’un fleurissement moderne c’est de concilier 2 aspects qui semblent contradictoire.

D’une part réaliser du spectacle floral qui attire l’œil par la couleur et la floribondité.

D’autre part diminuer les dépenses inutiles et respecter au mieux les nouveaux critères du concours des villes et villages fleuris qui préconise le respect de la biodiversité, les économies d’intrants, l’emploi de plantes locales ….

Ces objectifs qui semble contradictoire obligent les collectivités à imaginer un fleurissement diversifié qui puisse alliez les deux aspects demandés.

Aussi le plus sage s’est d’affecter au cas par cas le choix du type de massif en fonction de l’importance stratégique du massif dans sa position géographique et dans le tissu urbain.

On réservera des massifs en spectacle estival de saison pour les points les plus fréquentés, à proximité du centre bourg ou centre-ville, en fleurissement de pleine terre et fleurissement hors sol.

On réservera des scènes durables sur des axes moins fréquentés ou en accompagnement de promenade comme l’a si bien fait la commune de Kaysersberg dans le Haut-Rhin le long des remparts de la ville en montant ou descendant du château (voir reportage si après).

A Floravenir, nous sommes persuadé qu’il est possible de créer du spectacle floral rien qu’avec une gamme de plantes pérennes. Pour cela il faut élargir la gamme des plantes au maximum, travailler non seulement avec des vivaces classiques mais rajouter dans les creux d’autres plantes, dans la gamme des bulbes vivaces , dans la gamme des annuelles qui se ressèment toutes seules, dans la gamme des plantes à feuillages et fruits ou capsules décoratives.

Cela demande beaucoup de ténacité dans l’observation et du doigté dans la connaissance des plantes et un sens artistique prononcé pour utiliser les formes en diversité et les couleurs en harmonie.

Un massif de plantes pérenne sera abouti au bout de quelques années et sans cesse il faudra le faire évoluer au fil des saisons avec des apports nouveaux qui viendront compenser les pertes inévitables.

massif-de-Plate--Bande--arrosée---Jardin-pédagogique

Voici un exemple de massif de Plate- Bande arrosée (Jardin pédagogique Floravenir à Neuve Eglise 67220) qui met en scène des plantes se succédant dans la saison avec

  1. ALLIUM SCHOENOPRESSUM
  2. JONCUS EFFUSUS
  3. Helleborus Orient.-Hybr., rosa GERANIUM
  4. ALCHEMILLA MOLLIS
  5. PRIMULA CANDELABRA BULEYSIANA
  6. Artemisia ludoviciana VALERIE FINIS
  7. Brunnera macrophylla ‘Variegata’
  8. Salvia nemorosa ‘Caradonna’

Un autre type de massif concerne des plantes sans arrosage après plantation.

C’est une situation idéale pour les villes qui souhaitent diminuer les tournées d’arrosage.

Pour cela la gamme des plantes de terrain sec est idéale.

Voici un bon exemple de massif de terrain sec à Saint Benoit (Ville 4 fleurs ) près de Poitiers dans la Vienne.

massif-de-terrain-sec-à-Saint-Benoit-(Ville-4-fleurs-)

Avec : Stachys Bysantina , Salvia Nemerosa , Penstemon” black bird”, Coreopsis “Early Sun Rise “.

 

Coreopsis--verticillé-« Zagreb-“,-Hémérocalle--'Franz-Halls'--Echinacée-purpurea-« Magnus »

Massif durable en entrée de Bourg (Alsace, Haut Rhin ) avec Coreopsis verticillé « Zagreb “, Hémérocalle ‘Franz Halls’ bicolore jaune et orange, Echinacée purpurea « Magnus ».


SHARE THIS ON:

5 années ago / No Comments

12

AOûT

No

Comments

JF Trouve

WRITE A COMMENT